News

Highlights

• February 2019 – CHOC Classica
+ d’infos

• April 4th, 2019 – Jules Matton devient Lauréat 2019 du 20e Grand Prix Lycéen des Compositeurs
– Auditorium de Radio France
+ d’infos

• May 2019 – French Premiere of the Concerto Baroque, for Harpsichord and Chamber Orchestra
May 21th: Salle de l’Eden, Hirson
May 23rd: Théâtre Impérial de Compiègne
May 24th: Maison de la Culture, Amiens
Justin Taylor harpsichord Jonathan Berman conducting
Orchestre de Picardie


presseV2


Recent interviews

Février 2019 – Classica – Sarah Léon

L’audace de la jeunesse
« Il n’hésite pas à utiliser la tonalité, à mettre Houellebecq en musique et à déployer un lyrisme tourmenté […] «  Lire l’article

28 février 2019 – Grand Prix Lycéen des Compositeurs – Simon Bernard

Une heure avec Jules Matton
« Il faut désidéaliser l’approche esthétique […] » Lire l’article

2 octobre 2018 – La Revue du Spectacle – Christine Ducq

Jules Matton, l’indompté
« L’opéra peut et doit se saisir de tout. Dans mon prochain opéra, je compte élargir ma palette vers l’utilisation de techniques de tuilage, de phasing, de bandes de sons prélevés dans notre quotidien. À un moment, le personnage principal échoue dans une boîte de nuit étouffante […] avec une masse orchestrale dodécaphonique, aux cordes intégralement divisées, posée sur un beat pulsionnel électrique extrêmement violent. » Lire l’article


Disc Livre 1, released on April 20th, 2018

« A shy cherub, a Carrot Top with a lion’s stare – that’s how Matton comes across. But deep down he’s aware of the sound trashing he’s subjecting us to, as an exulting and often tyrannical satyr. Tit for that: if culture turns out to be much ado about nothing, then art becomes a house of horrors. You can check out any time you like, but you can never leave. »
(Anton Ljuvjine, excerpt of the liner note)